Press

Feature

Sortir Benjamin Bernheim, l’athlète du chant lyrique


La voix est un drôle d’animal. Elle change de couleur, peut perdre ses graves ou gagner des aigus… Comme disait Pavarotti, « quand on ouvre la bouche, on n’est jamais certain de ce qui va en sortir ! ». Rencontré dans sa loge à l’Opéra Bastille, où il répète une nouvelle production du Faust de Gounod dans lequel il tient le rôle-titre, le ténor Benjamin Bernheim ne cache ni ses joies ni ses doutes. Il file la métaphore : « Un chanteur est à la fois PDG, DRH et agent d’accueil de sa société ! Dans notre entreprise, il faut se promener à tous les étages, gérer les imprévus, vérifier les circuits… dit-il. Évidemment, on travaille beaucoup, on s’imagine que tout va pour le mieux, mais, comme en Bourse, tout peut arriver. » Ainsi se définit celui que la planète lyrique s’arrache. Depuis quelques mois, la voix d’or de ce Franco-Suisse de 36 ans brille au firmament.

Lire la suite.